Ecole David-Régnier--Paul-Fort de Verrières-le-Buisson (Essonne)
HISTOIRE

La Conciergerie


Les élèves du CM2B et du CM2C ont visité la Conciergerie située dans l'Ile de la Cité à Paris.
Voici leurs exposés:

Le parcours d'un prisonnier à la Conciergerie sous la Révolution Française.
Les différents types de cellules de la Conciergerie.




Le parcours d'un prisonnier à la Conciergerie sous la Révolution Française.

Un exposé écrit par Marion A., Marine D. et Céline G.


1. Le bureau du greffier
Le bureau du greffier est la reconstitution de la salle où l'on inscrivait dès leur arrivée les noms des détenus sur les registres. On y inscrivait aussi la faute qu'ils avaient commise et la date de leur sortie pour se faire guillotiner.

Le bureau du greffier


2. Le concierge
Véritable gouverneur, le concierge, fonction instaurée au XIVe siècle, organisait la sécurité et l'approvisionnement de la prison. Il possédait aussi les clés de toutes les cellules.

Le concierge

3. Le jugement

Une fois installé dans sa cellule, quelques jours plus tard, le prisonnier monte au 1er étage dans la salle des "Pas perdus" où on le juge et où on le condamne. Tout le monde pouvait assister au procès.

La reine Marie-Antoinette devant ses juges


4. La cour des femmes
Entourée de cellules dont le confort variait suivant les possibilités pécuniaires des détenues, la cour des femmes possède encore la fontaine où elles lavaient leur linge, l'une des tables de pierres sur lesquelles elles pouvaient manger et le " coin des douze ", où les hommes pouvaient converser, à travers les grilles, avec les femmes et leur dire " adieu " quand ils partaient se faire guillotiner.


    La cour des femmes.              Les douze hommes font leurs adieux aux femmes



5. La salle des toilettes
Les condamnés passaient par la salle des toilettes où ils étaient dépouillés de leurs objets personnels puis menés dans la cour du Mai où les attendaient des charrettes pour les conduire sur le lieu du supplice.

       
La salle des toilettes.                   La nuque doit être bien dégagée

6. La charrette

Après être passés à la salle des toilettes, les prisonniers étaient emmenés dans une charrette qui pouvait contenir jusqu'à sept condamnés.


La charrette conduit les condamnés Place de la Révolution (Place de la Concorde)



La guillotine


Les différents types de cellules de la Conciergerie



Un exposé écrit par Elisa S., Aurore M., Clémence B. et Alice M.


1. La cellule des pailleux

Cette cellule était celle des prisonniers n'ayant pas les moyens de se payer une cellule à "la pistole". Les cellules des pailleux étaient au rez-de-chaussée. Dans une cellule, on entassait sept pailleux. Un seul pailleux pouvait s'allonger à la fois. On changeait la paille toute les trois semaines. Les pailleux mangeaient le pain dur du roi et buvaient de l'eau.

La cellule des pailleux

2. La cellule "à la pistole"

Les prisonniers qui étaient plus riches que les pailleux pouvaient obtenir une place dans une cellule « à la pistole ». Elle était de petite dimension. Il n' y avait que quelques lits.

La cellule "à la pistole"

3. La cellule des gens de marque

Cette cellule était pour les gens très riches ou célèbres. Ils pouvaient apporter dans leur cellule leur meuble, leur travail ainsi que leur lit. Ils étaient très bien nourris mais ils devaient payer plus que les autres. Ces cellules étaient pareilles à celles de la prison Lazare ou celles des Madelonnette. La cellule des gens de marque n'avait pas de paille sur le sol.

La cellule des gens de marque

4. La cellule de la reine Marie-Antoinette

La cellule de Marie-Antoinette était gardée par deux gardes car la reine avait essayé de s'échapper. Sa nouvelle cellule était la plus grande de la Conciergerie. Elle était deux fois plus grande que l'ancienne.
L'actuelle chapelle expiatoire faisait partie de la cellule. A l'intérieur, il y avait un lit, une commode, etc.

La cellule de la reine Marie-Antoinette


Testez vos connaissances: voici un questionnaire proposé par Elisa, Aurore, Clémence et Alice:

QuestionnaireLire
Les différentes cellules de la ConciergerieLire


Ecole David-Régnier--Paul-Fort - 1 et 3 rue Fabre - 91370 Verrières-le-Buisson - tel. 01 64 48 54 36
0910390e@ac-versailles.fr